Chimeres et Tourbillons

05 août 2013

Cultiver sa difference.

altea3Force est de constater que je suis toujours aussi blanche l'été. Je n'y met pas du mien, c'est sur (il est difficile de bronzer au travers de pantalon long), a tel point que les touristes se demandent si je ne viens pas de débarquer.

Dans un sens, je n'ai pas vraiment le temps de m'etendre sur la plage ou au bord de ma piscine. Mais ce n'est pas une excuse car de nombreuses copines arborent une peau bien tannée, un bronzage parfait depuis quelques mois déjà.

Mon secret: ne jamais me mettre au soleil, tout d'abord parce que je brûle donc je souffre et puis parce que je m'ennuie a être allongée des heures sur un transat. Si je m'endors (ce qui ne manque jamais d'arriver), j'ai un bronzage uni face, si je lis, certaines parties de mon corps ne voient pas les rayons, c'est toute une science de bronzer de manière homogène.

 

altea2En plus je suis toujours en pantalon, je n'aime pas les jupes ni les robes donc pourquoi bronzer, cela ne me sert a rien. Pendant le déjeuner, il fait trop chaud donc je me planque sur mon canapé, quand je rentre le soir, il n'y a plus de soleil.

Ce que j'aime, c'est mettre mes jambes dans l'eau lorsque la nuit est tombée, sirotée un verre dans ma piscine. Il n'y a pas de bruit, on entend encore les cigales, j'ecoute les clapotis de l'eau. Avoir les jambes qui trempent me soulagent de mes journées, me rafraîchit. Je discute tranquillement avec le Rital quand les autres ont renonce aux plaisirs aquatiques se préparant dans leur intérieurs pour une sortie nocturne. 

 

 

altea4L'été, je vis le soleil par procuration pourtant la plage n'est pas si loin pour ne pas dire tout près puisque de ma Boutique je la vois, je l'entend, je la sens et cela me suffit. Les photos affluent dans mon ordinateur, des amis, des connaissances m'envoient leur moment de jeux a Aqualandia, leur barbecues sur la plage, leur pique nique improvises en famille. Mais rien a faire, l'été ce n'est pas pour moi, la seule chose qui me fait sortir de ma tanière c'est le travail, seul lui me motive, le reste je le laisse aux autres.

Je ne suis d'aucune  fiesta radicalement contre le lâché de vaches dans les rues des villes, n'aimant pas me mélanger a la foule lors des bals . De ma terrasse je profite des feux d'artifices explosant dans le ciel au rythme des tambours et des trompettes.

Un peu comme la fourmi, j'accumule les heures sachant pertinemment que cette manne de touristes bientôt disparaîtra. Alors la plage sera tout a moi et je profiterai pleinement de mon été indien. A chacun son tour!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par jugre à 19:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire