Chimeres et Tourbillons

22 mai 2013

Mauvaise pioche

montee au cielEn grandissant, en vieillissant, les gens que l'on fréquente changent, évoluent. On les rencontre pour la première fois dans la cour de l'ecole maternelle et on les suit au fur et a mesure que les enfants montent les échelons.

C'est ainsi que j'ai fait la rencontre, presque banale de nombreuses femmes, de nombreux couples. Aujourd'hui, 7 ans plus tard que sont ils devenus ces couples que je voyais la larme a l'oeuil confier leur précieux bipèdes a la maîtresse? Le constat est amère, rares sont ceux qui ont tenus le coup mais cette année c'est l'explosion des divorces, des séparations.

Dans la cour des grands, la semaine se divisent en deux, la majorité du temps, ce sont les mères qui viennent chercher les enfants, les vendredi ce sont les pères. Deux clans bien définis que l'on ne voit plus jamais ensemble et pour cause: ils ne sont plus ensemble.

Lorsque j'entends parles les femmes, leur ex, n'est qu'un moins que rien, ni un bon mari, ni un bon père, même pas capable de ramener de l'argent (amant, je n'en parle même pas cela fait des mois qu'ils font chambre a part). Lorsque j'ecoute les hommes, leur femmes ne sont qu'interessees, incapables de se remettre en question, de les soutenir, de les comprendre.

Ou est la vérité? Au final, cela m'importe peu, je constate simplement que le lien est brise, il n'y a plus de communication possible, l'enfant ou les enfants qu'ils ont en commun reste le seul motif de se rencontrer, quand cela est encore possible. Car il y a le divorce qui coûte un bras en frais d'avocats, les pensions alimentaires impayables puisque les pères ne travaillent pas, les menaces des mères qui si le père ne paie pas et bien il ne voit pas les enfants.

Combien sont ils a devoir rémunérer chaque visite et ne pouvant pas, et bien jette l'eponge. Je n'ai pas de jugement a avoir mais force est de constater que l'argent pourri toutes les relations. Lorsque les enfants concernes parlent, j'entends dans leur bouche les mots de leur mère, ils n'ont pas d'avis a eux, n'en ont pas le temps mais souffrent de ces échanges houleux.

Depuis des années, l'idee du mariage me révulse mais aujourd'hui je suis carrément réfractaire. Alors bien sur, l'idee se posera un jour pour mes gnomes, bien qu'il y ait le temps mais je sais qu'avant de les voir s'engager ils devront passer chez le notaire, ce sera le prix de ma bénédiction, écarter les problèmes pécuniaires pour pouvoir penser au reste, car ils se poseront un jour ou l'autre. 

Cette après midi en allant les chercher, je regardais tristement ces couples venant chercher leur enfants a l'ecole maternelle, combien seront encore ensemble dans quelques années? Si on en croit les statistiques, pas beaucoup. Tout d'un coup, je me sens vielle avec ma relation de 13 ans!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par jugre à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire